Accueil / Articles Blog / Cuisine / Quel ampérage pour une plaque de cuisson ?

Quel ampérage pour une plaque de cuisson ?

plaque à induction branchée en 32A

Vous envisagez de renouveler votre plaque de cuisson au profit d'un modèle à induction ? En matière de branchement, quel ampérage est-il nécessaire ? Pourquoi opter pour l’induction ?

Quel est le fonctionnement d'une plaque à induction ?

Popularisée au début des années 2000, la table à induction est désormais plébiscitée par les consommateurs. Il faut bien reconnaître que cette technologie dispose de nombreux avantages, alliant ceux de l’électricité et du gaz. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Pour bien comprendre, il faut d'abord savoir que la plaque vitrocéramique est constituée d'électro-aimants séparés du récipient de cuisson par un verre. Lorsque la plaque est mise sous tension, l'électricité arrive dans l'électro-aimant. Ce dernier produit un champ électrique qui affole les électrons du fond de la casserole ou de la poêle. Ce phénomène physique produit de la chaleur. C'est la raison pour laquelle on ne peut pas utiliser n'importe quel accessoire de cuisson pour cuire sur une plaque vitrocéramique.

16 A, 32 A, quel ampérage choisir ?

Comme souvent quand on parle appareil de cuisson, la table à induction est un élément relativement gourmand en électricité. Ainsi, on trouve des plaques à induction proposant des puissances de 2500 watts jusqu'à 7000 watts et même bien davantage. Ces chiffres impressionnants ne reflètent toutefois pas la réalité. En effet, ceux-ci correspondent souvent à la mise en fonction simultanée des trois, quatre ou cinq zones de cuisson de la plaque. Autant dire que c'est une situation qui n'arrive jamais. D'ailleurs, souvent, ces équipements ne sont pas prévus pour fonctionner de la sorte.

Pour autant, il est important de dimensionner le système électrique sur lequel va être branchée cette table de cuisson. Mais la question ne se pose pas tellement en nombre de watts, mais en ampères. L'ampérage qui est à prévoir est dicté par des normes bien précises. Celles qui sont actuellement en vigueur imposent que votre table de cuisson à induction soit protégée par un disjoncteur de 32 ampères. Un modèle de 16 ampères n’est pas suffisant. Aucun autre appareil ne doit être protégé par le même disjoncteur que celui dédié à la plaque. Par ailleurs, le fil d'alimentation doit être du 6 mm². A titre de comparaison, l'ampérage d’un disjoncteur pour un four est de 20 ampères.

Pourquoi choisir l’induction ?

Si l'induction connaît un tel succès en France, c'est bien évidemment parce que cette technologie offre de très nombreux avantages.

Davantage de sécurité

L'utilisation du gaz en cuisine représente toujours un danger potentiel. En effet, la simple présence d'une flamme pendant la cuisson peut être à l'origine d’un incident plus ou moins grave. Une plaque électrique classique n’est guère mieux. Certes, il n’y a plus de flamme mais le risque de se brûler est toujours bien présent. En effet, la plaque reste chaude très longtemps après l'arrêt de l’alimentation. Aujourd'hui, seule l'induction offre une sécurité maximale. En effet, une fois la casserole ôtée de la zone de cuisson, il n'y a pratiquement pas de risque de se brûler.

Une grande souplesse d’utilisation

Si l'utilisation de l'électricité pour la cuisson contribue à davantage de sécurité, ce n'est pas toujours d'un très grand confort à l'utilisation. En effet, si on prend l’exemple d’une plaque électrique, il existe un temps de latence important. Ainsi, si vous désirez baisser rapidement la puissance de cuisson, ce n'est pas possible. Il va se passer un certain délai avant que cela ne se fasse. C'est d'ailleurs bien là le point fort du gaz. Avec la plaque induction, vous bénéficiez de la sécurité de l'électricité, mais aussi de la souplesse et de la réactivité du gaz. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle de nombreuses toques blanches l’ont adoptée.

Un entretien facilité

Enfin, dernier avantage mais non des moindres, la facilité d'entretien d’un tel élément. Comme il n’y a pas de contact direct avec l'élément produisant la chaleur, un simple coup d'éponge sur la paque en même temps que sur le plan de travail est souvent amplement suffisant pour retrouver une table de cuisson parfaitement propre.