Accueil / Articles Blog / Salon / Une plaque coupe feu pour protéger le mur derrière votre poêle à bois

Une plaque coupe feu pour protéger le mur derrière votre poêle à bois

plaques de protection pour poêle a bois au sol et au mur

Vous envisagez l’installation d’un poêle à bois dans votre pièce de vie principale ? Pourquoi installer une plaque coupe-feu ? Cet équipement est-il obligatoire ?

Le chauffage bois, solution économique et conviviale pour se chauffer

De plus en plus de Français se tournent vers le chauffage bois pour réduire leur facture énergétique. Il faut dire que le prix de l'électricité a considérablement augmenté depuis une dizaine d'années, pesant fortement sur le pouvoir d'achat des foyers en France. Ainsi, selon l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), pratiquement 7 millions de foyers utilisent le bois pour se chauffer, au moins comme énergie secondaire. En effet, au début des années 2000, les pouvoirs publics ont mis en place une politique très incitative en faveur du chauffage bois. Ce combustible est moitié moins cher que le gaz naturel, plus de 2 fois moins cher que le fioul et l'électricité. Enfin, cela apporte un peu de convivialité dans les maisons, un aspect qui n’est pas à négliger.

Pourquoi mettre une plaque coupe-feu derrière un poêle ?

Beaucoup de propriétaires se laissent tenter par l'installation d'un poêle à bois ou d'un poêle à granulés pour mieux maîtriser leur facture énergétique annuelle liée au chauffage. Le problème, c'est que la plupart des maisons construites en France ne sont pas prévues pour l'installation d'un tel équipement. On s'en doute, quand un poêle fonctionne, il émet de la chaleur, beaucoup de chaleur, et ce, dans toutes les directions. De fait, pour éviter un incendie, il y a obligation de respecter certaines règles, notamment en matière de distance de sécurité et d'installation d'une plaque coupe-feu.

La distance d’installation par rapport au mur

Le document technique unifié (DTU) définit les conditions d'implantation d'un poêle à bois ou à granulés en fonction de la distance avec le mur. Cette distance de sécurité est calculée en fonction du diamètre du conduit d'évacuation. Elle doit correspondre au minimum à trois fois le diamètre du conduit. Ainsi, si vous installez un conduit de 18 centimètres de diamètre, vous devrez éloigner votre poêle à bois de 3 x 18 = 54 centimètres du mur.

La plaque de protection murale, pour prévenir les risques d’incendie

Aucune disposition légale ne rend obligatoire la pose d'une plaque coupe-feu entre le mur et un poêle à bois. Par ailleurs, si ce dernier est relativement récent, il est nécessairement isolé à l’arrière. Cette isolation permet de considérablement réduire le risque d'inflammation des matériaux composant ou revêtant le mur à cause de la chaleur radiante. Toutefois, si votre cloison n’a pas été pensée pour résister à la chaleur radiante au moment de la construction ou de la rénovation de l’habitation, mieux vaut ne prendre aucun risque. En effet, certains matériaux comme le bois, le plâtre ou les plaques de BA13 sont susceptibles de s’enflammer. Pour éviter de mettre vos proches en danger, il est donc fortement recommandé de mettre en place une plaque anti-feu pour protéger le mur derrière le poêle à bois. Cette plaque fait office d’écran anti chaleur, évitant tout risque d'incendie.

Plaque de protection de poêle à bois : des atouts à prendre en considération

plaque protection inox sol poele a bois

La pose d'une plaque de protection murale derrière un poêle à bois vous garantit une plus grande sécurité vis-à-vis des incendies. En soi, c'est déjà beaucoup puisque cela vous permet d’être parfaitement serein. Par ailleurs, en cas de sinistre, vous pourrez démontrer à votre assureur que vous avez tout mis en œuvre pour diminuer les risques. Toutefois, l'installation d'une plaque coupe-feu présente d'autres avantages.

Gagner de la place dans la pièce principale

Dans la majorité des cas, le chauffage d'appoint au bois est installé dans la pièce principale, le salon ou la salle à manger. De part son encombrement et sa fonctionnalité, celui-ci y trouve logiquement sa place. Toutefois, l'espace nécessaire pour une telle installation peut considérablement empiéter sur votre espace à vivre. En effet, si vous respectez scrupuleusement le document technique unifié, l'espace perdu entre votre mur et votre appareil de chauffage au bois peut être considérable.

Ainsi, avec un tuyau standard d'évacuation de 15 cm, vous devez vous éloigner du mur de 45 cm. Ajoutez à cela une quarantaine de centimètres d'épaisseur pour votre poêle, et vous avez déjà grignoté 85 cm sur votre espace à vivre, ce qui est loin d'être négligeable. En choisissant d'installer une plaque coupe-feu, vous pouvez réduire cet espace obligatoire tout en protégeant votre bien immobilier et votre famille. Vous gagnez ainsi en confort sans compromettre votre sécurité.

Préserver votre mur du jaunissement

Autre conséquence liée au rayonnement de votre poêle à bois, c'est le phénomène de jaunissement des matériaux qui sont situés juste derrière. Pour éviter ce problème récurrent, il faut combiner la pose d'une plaque de protection murale et un espace suffisant entre le mur et l’appareil de chauffage. De fait, la chaleur est plus facilement dissipée et le jaunissement cesse.

Un élément qui valorise votre déco

Si les premiers modèles étaient peu esthétiques, aujourd'hui les plaques coupe-feu de protection se déclinent dans de nombreux coloris et motifs. Ce sont de véritables éléments de décoration à part entière qui viennent valoriser votre espace et votre pièce à vivre.