Accueil / Articles Blog / Cuisine / Quelle crédence de cuisine choisir ?

Quelle crédence de cuisine choisir ?

cuisine avec une crédence en bois

Le choix d’une crédence de cuisine doit prendre en compte l’aspect esthétique. Mais bien d’autres critères doivent rentrer en ligne de compte comme la facilité d’entretien, la résistance à la chaleur ou encore sa hauteur.

Crédence et fond de hotte, quelle différence ?

Les murs d’une cuisine doivent être protégés contre les projections à même de les tâcher. Cela se produit en particulier quand vous mitonnez de petits plats. L’équipement à utiliser dans ce cas, c’est soit une crédence, soit un fond de hotte, tout dépend de la protection recherchée. En effet, si dans le langage de tous les jours on parle indifféremment de fond de hotte ou de crédence, ou vice versa, il s’agit bien de deux produits différents. La crédence peut être constituée de bois, de stratifié, d’acier inoxydable, de verre trempé, de faïence ou de résine de synthèse. Même s’il est souvent constitué en inox ou en verre trempé, le fond de hotte peut également être constitué de ces mêmes matériaux. Alors, quelle différence ? Elle se situe dans la longueur, pas dans la fonctionnalité. Comme son nom l’indique, le fond de hotte est destiné uniquement à être positionné sous la hotte, c’est-à-dire plaqué contre le mur directement derrière le pole cuisson. En revanche, la crédence est bien plus longue puisqu’elle protège le mur de la cuisine tout le long du plan de travail. De fait, la crédence joue également le rôle de fond de hotte.

Quel matériau pour la crédence de ma cuisine ?

Comme évoqué plus haut, une crédence de cuisine peut être constituée de différents matériaux. Outre l’aspect purement esthétique, comment choisir ? Résistance à la chaleur et aux tâches, facilité d’entretien, durabilité, quels sont les points de vigilance ?

En stratifié

Le stratifié est un matériau constitué d’une superposition de plusieurs couches de kraft. Celles-ci sont assemblées les unes aux autres par compression et grâce à une résine thermodurcissable. L’une des faces extérieures est recouverte d’un décor (bois, métal, etc). On obtient ainsi un matériau résistant et offrant un excellent rapport qualité prix. En outre, en ce qui concerne l’esthétisme, le choix est particulièrement important. Facile à nettoyer et peu coûteux, il trouve donc naturellement sa place dans la cuisine comme crédence. Par ailleurs, son entretien est simple. Toutefois, il n’est pas conçu pour résister à la chaleur. De fait, il n’est pas envisageable de mettre une crédence en stratifié à proximité d’une plaque électrique ou d’un feu gaz.

Le bois

Le bois confère toujours une touche naturelle et chaleureuse à un intérieur. S’il peut tout à fait être employé comme plan de travail d’une cuisine, il est moins souvent utilisé comme crédence. Cela s’explique par la nature même de ce matériau qui est finalement très sensible à l’eau. Toutefois, avec une protection adéquate (vernis, etc) ou en choisissant judicieusement l’essence (bois exotique, etc), une crédence en bois massif est tout à fait envisageable. Celle-ci peut également être en contreplaqué. Résistant à l’eau, celui-ci peut se parer de nombreux motifs bois et teintes naturelles. En revanche, comme pour le stratifié, la crédence de cuisine en bois ne peut pas faire office de fond de hotte.

L’inox

L’acier inoxydable a le gros avantage de pouvoir se marier avec toutes les cuisines. Utilisé pour constituer une crédence, il permet d’habiller un mur de cuisine de manière très tendance. Dans le cadre d’une rénovation, il masque sans difficulté une ancienne crédence en faïence au style suranné. En outre, l’inox est le matériau privilégié par les grands chefs car il répond à de nombreuses exigences. La première est relative avec l’hygiène puisque l’inox se nettoie très facilement. Un coup d’éponge et le voilà propre et désinfecté. Par ailleurs, la crédence de cuisine en inox est durable. Elle résiste sans problème à la chaleur et à l’eau. Elle peut donc parfaitement se prolonger derrière les fourneaux pour faire office de fond de hotte. En revanche, ce matériau est un peu sensible aux rayures. A noter que de nombreuses finitions sont possibles pour une coordination parfaite avec l’électroménager ou tout autre élément avec une façade inox.

Le verre trempé

Envie de fantaisie et de couleur ? Optez pour une crédence de cuisine en verre trempé. Résistante aux chocs, elle peut se parer de nombreux coloris, des plus discrets aux plus modernes. Aubergine, blanc, effet miroir, tout est envisageable. Son entretien est simple et elle peut même se prolonger sans difficulté derrière le poste de cuisson.

Le carrelage et la faïence

En réalité, il ne faudrait pas parler de carrelage car celui-ci est réservé au sol. En revanche, la faïence a toute sa place sur les murs, en particulier comme crédence dans la cuisine. Elle permet surtout toutes les fantaisies, tant au niveaux des coloris que des motifs, des textures ou de la taille des carreaux. Les fabricants proposent d’ailleurs une gamme très étoffée car la faïence fait un retour très remarquée dans les cuisines contemporaines. Comme l’inox, la crédence en faïence est faite pour durer de nombreuses années. Son entretien est simple et elle ne craint ni la chaleur, ni les produits détergents un peu trop musclés.

Le corian et les résines de synthèse

Envie de couleurs tendance, d’un matériau original ? Aujourd’hui, les crédences se déclinent également en différentes résines synthétiques comme le corian. Outre l’aspect esthétique qui n’est évidemment pas à négliger, ces crédences en résine synthétique présentent bien d’autres qualités. Souvent, elles présentent une résistance accrue vis-à-vis des chocs et s’entretiennent très facilement. En revanche, il faut éviter la proximité d’une source de chaleur.

Les originales

En matière de crédence, on peut tout imaginer. Si vous avez envie d’un modèle qui vous ressemble, sachez qu’elle peut également être magnétique ou prendre l’aspect d’un tableau noir. Il est même possible de choisir les motifs pour les versions adhésives imprimées sur demande.

Quelle type de crédence selon la plaque de cuisson ?

Si une crédence peut être composée de bien des matériaux différents, tous ne possèdent pas toujours les propriétés nécessaires pour être positionnés à proximité d’une plaque gaz, électrique ou à induction.

Derrière une plaque gaz

La plaque de cuisson au gaz est la seule à avoir une flamme. Pour cette raison, il n’est donc pas possible de placer en fond de hotte une crédence qui s’enflamme, tout du moins, qui ne résiste pas à la chaleur. De fait, cela écarte tout ce qui est bois, adhésif et autre stratifié. En revanche, l’inox est la matière à privilégier car ce métal résiste très bien à la proximité des flammes. Sous réserve que vous disposiez d’au moins 20 centimètres entre la crédence et le port de cuisson, vous pouvez également opter pour du verre trempé.

Derrière une plaque électrique

Du fait que la plaque électrique ne produit aucune flamme, vous disposez de bien plus de possibilités. Ainsi, outre la crédence en inox, vous pouvez également envisager une crédence en verre trempé et en faïence. Il faut toutefois veiller à respecter une distance de 20 centimètres avec la plaque de cuisson électrique. Par contre, le bois et le stratifié ne sont toujours pas envisageables pour des raisons de sécurité.

Derrière une plaque à induction

Les contraintes liées à la plaque à induction sont finalement identiques à celles de la plaque électrique. Ici, il n’y a toujours pas de flamme. Il est possible d’envisager la pose d’une crédence en inox, mais également en carrelage et en faïence. Là encore, le bois est à proscrire. Quant au stratifié, il ne résiste pas à une chaleur de plus de 180°C. Son usage n’est donc pas possible.

Quelle hauteur choisir pour une crédence de cuisine ?

La crédence a pour fonction principale de protéger les murs contre les projections de graisse et d’eau. Mais pour que cette protection soit efficace, quelle doit être sa hauteur ? Pour une pose classique, la crédence doit être haute de 70 à 80 centimètres. Ainsi, elle permet de parer à tous les imprévus et vous garantit un entretien facile. Bien évidemment, si votre cuisine équipée comporte des meubles hauts, la crédence n’a pas toujours nécessité à faire la jonction entre les éléments bas et ceux du haut. Tout est affaire de préférence. Il existe également des crédences basses. Hautes tout au plus de 30 centimètres, elles sont destinées à des endroits peu exposés aux projections. De tels modèles sont toutefois peu courants.

Comment installer une crédence de cuisine ?

En théorie, la pose d’une crédence n’a rien de très complexe. Mais cela implique de disposer de certaines compétences dans ce domaine, mais également de l’outillage adapté. Si vous pouvez donc envisager d’effectuer la pose par vous-même, on ne saurait trop vous conseiller de faire appel à des professionnels. C’est d’autant plus vrai pour les modèle en corian, en résine ou encore en verre trempé. En cas de dommage lors de l’installation, ces professionnels sont couverts par une assurance qui prendra tout en charge. Si vous le faites vous-même et que la plaque en verre trempé venait à être ébréchée ou pire, brisée, vous en seriez quitte pour en recommander une nouvelle.

Où acheter sa crédence ?

Vous vous êtes décidé sur le matériau, la hauteur et la couleur de votre future crédence ? Il ne vous reste plus qu’à déterminer à vous allez l’acheter. Dans ce domaine, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez tout d’abord vous tourner vers un magasin physique. Vous y trouverez des crédences en stratifié, en inox, parfois en résine.Le choix peut parfois être limité, tout comme les prestations qui vont de paire (pose, garantie, etc), ceci pour pouvoir afficher un prix bas. Autre moyen de vous procurer la crédence dont vous avez envie, la commander sur internet. Aujourd’hui, de nombreux fabricants ou spécialistes proposent directement en ligne les gammes qu’ils commercialisent dans les boutiques proposant de la qualité. La différence, c’est que vous bénéficiez d’une qualité des matériaux bien supérieure, sans payer davantage. En plus de ce rapport qualité prix imbattable, vous serez conseillé par le fabricant lui-même ou par un vrai professionnel. Indispensable pour une satisfaction qui dure des années !